Rouzole

Publié le 23 Novembre 2017

Rouzole cuit au four

Rouzole cuit au four

La rouzole est l’accompagnement privilégié de l’azinat une soupe paysanne de l’Ariège.  composée de  choux verts, de carottes, de pommes de terre, de jarrets de porc, de cuisses de canard confites, de saucisses de couennes, et enfin de  rouzole.

L’azinat est une potée très simple à réaliser, mais il est possible de l’améliorer quand la situation le permettait. C’est le rôle de la rouzole, un farci sous forme de crêpe, qui se compose de morceaux de lard et de jambon, liés avec des œufs et de la mie de pain rassie. Le farci était cuit dans l’azinat soit dans des feuilles de chou ou dans la vieille poule. Il est à noter que cette rouzole n’est pas originaire des hautes vallées de l’Ariège ou du Couserans mais de la ville de Foix.

Elle contient de la chair à saucisse, des morceaux de jambon du pays et de ventrèche. Cet appareil est lié, par battage avec des œufs et de la mie de pain rassis tempée dans du lait puis essorée. La farce se complète ensuite avec du persil haché, un verre de lait, des gousses d’ail puis elle est poivrée

Faire chauffer de l’huile dans une poêle. Quand elle est chaude y verser la farce. Former une épaisse galette de trois ou quatre centimètres d’épaisseur. Cuire à feu très moyen, la retourner jusqu’à ce qu’elle soit bien prise et dorée sur les deux faces.

On peut également faire une rouzolle individuelle pour chaque convive. Dans ce cas, on partagera la farce en autant de parts que de convives et l’on confectionnera des petites galettes d’environ 8 cm de diamètre et 2 cm d’épaisseur. Quel que soit votre choix, la rouzolle finira de cuire dans l’azinat.

Rouzole en crêpe (à gauche) & rouzole en galette (à droite)Rouzole en crêpe (à gauche) & rouzole en galette (à droite)

Rouzole en crêpe (à gauche) & rouzole en galette (à droite)

Ce mets est généralement consommé d'octobre à mars. Certains le déguste en tant que tel car il peut aussi passer au four et être présenté comme une tourte. Dans ce cas, alors que l’azinat et ses accompagnement se déguste avec un vin rouge, la rouzole réclame un vin rosé. Celui-ci, comme il est de tradition peut ête un vin de ce terroir ariégeois comme le vin de pays de l’Ariège (IGP) ou un AOC régional tel que Gaillac, Marcillac, Irouléguy, Béarn ou Bergerac.

Rédigé par Michel Reyne

Publié dans #accompagnement, #Légume, #Viande

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article